Actions et moyens mis en œuvre

Le projet est organisé autour de six tâches :

Deux tâches opérationnelles : la tâche A pour les activités de gestion et suivi et élaboration de rapports, et la tâche F pour les actions de communication et diffusion.

Quatre tâches techniques : la tâche B assure la capitalisation de toutes les connaissances actuelles et des résultats produits durant le projet, à travers l’édition de recommandations dans le domaine abordé. Les tâches C, D et E développent et testent des outils de communication efficaces dirigés aux trois publics, i.e. communautés et municipalités (citoyens de l’interface habitat-forêt, usagers des zones à risque), professeurs et écoliers, ainsi que journalistes/médias.

Pour chaque tâche technique, les activités suivantes sont réalisées :

  1. État de l’art sur les connaissances et les leçons apprises ;
  2. Développement d’outils spécifiques de communication, ainsi que leur conception, test de leur efficacité et utilité, amélioration, édition et publication.

Ces activités ont lieu séparément en Algérie et Tunisie, et conjointement en Espagne et en France. Les moyens utilisés pour l’élaboration des outils et des recommandations sont adaptés aux exigences spécifiques, besoins et attentes des publics cibles, et inclus des ateliers participatifs et des réunions, des entretiens à des acteurs clés et des études de cas.

Divers experts en matière de risques d’incendie, de gestion des urgences et de la communication et de la culture du risque, contribueront au bon déroulement et succès du projet.

Be Sociable, Share!

Comments are closed.